Leblanc - Art Contemporain Montréal

FR | EN

Démarche

Pratique artistique

Dans ma pratique, j'aime expérimenter avec des matières variées, acrylique, huile, goudron, paraffine et cire. Je m'intéresse au fonctionnement interne du vivant, et c'est pourquoi j'aime particulièrement travailler le goudron, une matière vivante et organique à la texture et à la couleur unique. De plus, cette matière huileuse offre une opacité chromatique très riche qui vient en opposition avec la nature diaphane de la cire ou de la paraffine. Ainsi, par les traces de déconstruction, de transparence et par le jeu des accumulations, la composition de l'image dévoile tranquillement la mémoire de l'œuvre. La peinture m'entraîne dans des lieux où la force côtoie la fragilité ; la certitude-l'incertitude ; le connu-l'inconnu ; le sens- le non-sens; la vie-la mort. Ces notions de dualité se manifestent par des interactions entre le corps et l'esprit, entre la matière et la pensée. Par la peinture, je vise essentiellement à pousser toujours plus loin mes propres limites tout en restant fidèle à moi-même.

Pratique artistique

Au fil des kilomètres, Leblanc aime écrire des pensées ou des réflexions, noter des noms de lieux ou la météo, prendre des photos ou collecter des images, le carnet de voyage est fait pour elle. Rouler sur l'asphalte des autoroutes ou dans les solitudes des plaines, marcher sur de longues plages ou les rochers humides, c'est à travers ses escapades qu'elle nous fait découvrir des paysages qui s'étirent à l'horizon. Selon l'heure de la journée, au gré du climat et des saisons, l'artiste Leblanc vous offre le goût pour le vent du large, pour tout ce qui est à l'air libre.

La beauté de ses paysages repose en grande partie sur la spontanéité du geste et un certain désir du risque. Considérés comme une composition abstraite, ses paysages se traduisent par un ensemble de bandes horizontales se fondant les unes dans les autres. L'immense accumulation, des tons du plus clair au plus foncé, et les superpositions intensifient le jeu des textures et des couleurs. En outre, la matière fait des alcôves ou se rétracte, se déforme ou provoque des fragmentations. Certains reflets du ciel et de la mer viennent atterrir au bord du rivage. Ou encore, les mélanges vaporeux dissimulent les perspectives et les formes s'estompent progressivement pour venir mourir dans le sable blanc ou le bleu de la mer.

Leblanc persuade le spectateur de voir plus que ce qui est dans le tableau. Elle transforme des noms de lieux - – Mar Mediterrania, Lanta Paradis, Tea Bay, Cap de Tortosa or Bird Point – en univers poétiques. Près d'elle habitent une terre et une mer : sa mer, sa terre auxquelles son inspiration est liée. Un champs de fleurs, une brume du soir ainsi qu'un majestueux coucher de soleil embrassent l'horizon et transportent le spectateur dans des paysages imaginaires atemporels.

Cette artiste affectionne une démarche par la matière – son pouvoir créatif lui offrant une fascination permanente. Elle a développé son propre style - presque une signature. Son iconographie mène vers la création d'un espace dépouillé, d'un territoire que l'on peut contempler et parcourir. Elle nous offre l'expérience d'un processus méditatif, témoignage d'une contemplation renouvelée de l'horizon.

Photographies : Leona Mozes

4710 rue St-Ambroise Suite 218,
Montréal, Québec
H4C 2C7
Tél : (514) 713-1449
info@mdleblanc.com